• Font size:
  • Decrease
  • Reset
  • Increase

Régulateur ou limiteur de vitesse ?

 

regulateur de vitesse
Avec la multiplication des radars et la nécessité d’être en permanence attentifs à la vitesse à laquelle nous roulons, notamment sur autoroute, les régulateurs ou limiteurs de vitesse semblent aujourd’hui être d’excellents moyens pour pallier nos éventuels «égarements».
Quelle est la différence entre ces deux systèmes ? Y en a-t-il un meilleur que l’autre ? Nos voitures modernes sont bien souvent équipées de ces deux assistances à la conduite. Parfois, il n'y en a qu'un seul, voire il faut s'en équiper en option. Alors lequel est le plus efficace ?

 

Le régulateur de vitesse
Par définition, le régulateur de vitesse maintient, à la place du conducteur, le véhicule à une vitesse préalablement définie et enregistrée par le conducteur. Avantage : sur autoroute, notamment, votre conduite sera plus confortable, vous n’aurez ainsi pas besoin d’actionner la pédale. Un avantage qui peut vite devenir un inconvénient si l’on en profite pour se déconcentrer ou se laisser porter par le véhicule (risque d’endormissement aussi, sur les longs trajets). Plusieurs modèles disposent désormais de régulateurs de vitesse.

 

Le limiteur de vitesse
Le limiteur permet au conducteur d’enregistrer une vitesse donnée de sorte qu’il ne la dépasse jamais, tout en gardant le contrôle de la pédale d’accélérateur. L’inconvénient, c’est qu’en cas d’urgence (même pour un dépassement), il faut appuyer à fond sur l’accélérateur qui ne s’active qu’après un petit temps, ce qui peut entraîner une certaine «panique» en cas de situation grave. Les deux systèmes sont d’excellents moyens de maîtriser sa vitesse et d’améliorer son confort de conduite. Mais pour éviter de prendre de trop mauvaises habitudes ou de sombrer dans la monotonie d’un long trajet, on conseillera plus volontiers l’utilisation du limiteur de vitesse.

FaceBook  Twitter